[Retour d’expérience] Faire un stage en période de pandémie, c’est possible !

Manon - Assistante marketing | Appsolute
Manon
31 juillet 2020
Avel Chuklanov
Partager
TAGS
Coronavirus Société Web
Avis à vous étudiants, recruteurs ou simplement, lecteurs de cet article, réaliser un stage en période de crise sanitaire, c’est possible et je l’ai fait ! Voici mon retour sur cette expérience particulière...

Un contexte original 


Oui le contexte était atypique et inédit.  

Avril 2020, une bonne partie du monde est confinée, les frontières sont fermées, bref : ce n’est pas la période idéale pour trouver un stage. 

Certains ont peut-être, comme ce fût mon cas, vu leur stage ou emploi annulé. Et dans ce cas-là une seule solution : se retrousser les manches et chercher un nouveau poste. Le problème : beaucoup d’entreprises sont à l’arrêt et ne cherchent pas de nouvelles recrues... 




Après plusieurs semaines de recherches infructueuses, j’ai décidé de contacter Appsolute et de tenter ma chance. 

Résultat ? Quelques jours plus tard je signais avec joie ma convention de stage !  


Une expérience marquée par le télétravail 


La singularité de la situation s’est aussi retrouvé dans mon premier mois de stage puisque j’ai commencé le 11 mai 2020 : date du déconfinement pour la France et date de début de mon stage, en télétravail.   




Certes, débuter un stage en télétravail, c’est un peu étrange par moment : on ne connaît de ceux avec qui on travaille que leurs noms et leurs voix, on ne se voit qu’à travers un écran et les interactions sont limitées.  

Alors oui, ce n’est pas un début d’expérience traditionnelle, mais cela n’en est pas moins formateur pour autant. Petit à petit on apprend à mieux connaître nos collègues ainsi que les valeurs de l’entreprise.  

Être en télétravail implique aussi d’être plus autonome et d’avoir plus de confiance de la part de notre entreprise. Pour ma part, cela m’a permis par exemple d’avoir de vraies missions dès le début de mon stage et ça, c’est essentiel quand on débute une nouvelle expérience !     


Un rythme inédit  


Après la période de 100% télétravail et suite aux annonces gouvernementales, j’ai enfin fait la rencontre officielle des personnes que je côtoyais depuis plus de 1 mois maintenant. En adoptant un rythme 3 jours en présentiel et 2 jours en télétravail, j’avais trouvé un rythme qui me convenait et qui me permettait d’avoir les avantages du télétravail tout en ayant ceux du présentiel.




Evidemment, ce fût un retour, ou plutôt une arrivée, particulière, gestes barrières et mesures sanitaires obligent.  

Enfin pouvoir me rendre sur le lieu de mon stage m’a aussi permis de m’investir davantage dans mon travail et de donner plus de sens à ce que je faisais.  


Ce fût aussi l'occasion de mieux comprendre le monde de l’entreprise, ses codes et ses attentes et de mieux connaître les autres membres de l’équipe.   


Et pour mieux connaître ses collègues, quoi de mieux qu’un team building ? J’ai en effet eu l’opportunité de participer à ce genre d’expérience, idéal pour prendre davantage confiance en soi, et en sa légitimité dans ce que l’on fait.


Finalement, c’est possible  


Comme le disait Gandhi, “la différence entre le possible et l’impossible se trouve dans la détermination”. Avec l’envie d’apprendre et de se forger de véritables compétences professionnelle, faire un stage en période de pandémie n’est pas impossible. Oui c’est compliqué et de nombreux obstacles viennent entraver notre route mais c’est possible !   


Alors n’attendez plus et saisissez vous aussi votre chance !     

Manon - Assistante marketing | Appsolute
Manon
31 juillet 2020

Articles liés