La révolution du Web3

Emylie - Growth Marketing & Communication | Appsolute
Emylie
25 février 2022
Raw Pixel By FreePik
Partager
TAGS
Divertissement & Média Développement Web Tech
Elon Musk le considère comme un énième coup marketing, d’autres diront plutôt « Vive la technologie ! ». La révolution a commencé ! Soyez prêts pour le Web 3.0 ! On dit au revoir à la version 2.0 pour faire place à son successeur. De nombreuses entreprises sont de plus en plus intéressées par ce nouveau sujet. Mais en vérité, de quoi s’agit-il réellement ? Va-t-il réellement révolutionner internet ? Analysons ça de plus près.

Le Web3 : De quoi s’agit-il exactement ?

  

Alors que le web va bientôt fêter ses 33 ans en 2023, il est indéniable à quel point internet a pris de la place dans nos vies. Son évolution reste donc une suite logique, n’est-ce pas ?

En tout cas, c’est bien ce qu’il semble être en train de se passer au niveau des technologies liées à la blockchain et aux solutions décentralisées.


Revenons tout d’abord aux sources.


Le Web 1, période de 1990 à 2005 :


Il s’agit d’un Web appelé « statique », principalement consultatif, dépourvu d’interactions majeures pour les utilisateurs. Le Web 1 liait des pages statiques entre elles grâce à des liens hypertexte. 


Le Web 2, période de 2004 à nos jours :


Cette période est souvent appelée « Web participatif », en opposition au « Web statique ». 

Le Web participatif est défini par la création de contenu par le particulier vers le particulier (exemple : les blogs).

Ainsi se verront se former des communautés via les réseaux sociaux ou les forums.


De cette période ont émergé les nouveaux “maîtres du monde”, les GAFAM comme nous les connaissons. Google, Apple, Facebook (désormais Meta), Amazon, et Microsoft, ces leaders technologiques américains dominent aujourd’hui le monde grâce au Big Data. Ils contrôlent l’espace numérique.


En découle une problématique à laquelle le Web 3.0 essaye de faire face : Et si nous reprenions le contrôle de nos données personnelles et effacions définitivement ces fausses informations qui semblent s’être accumulées sur la toile ?


Voici toute la philosophie du Web 3.0.


« Un web plus rapide, plus sûr et plus ouvert » 

Web 3.0

Les évolutions technologiques


Nous le constatons par nous-mêmes au fil des années, le Web évolue sans cesse et ce, grâce à l’émergence des nouvelles technologies. Le Web3 est le remplacement des différentes fonctions d’internet par des parties décentralisées. Le stockage de fichiers, les bases de données, les navigateurs du web, les noms de domaines ou même la connectivité… vont être remplacés par une alternative décentralisée.


Les serveurs web seront remplacés par la blockchain (Etherium par exemple). Le stockage de fichiers ne se fera plus sur des solutions drive comme Google drive, AWS ou GoDaddy mais plutôt sur des solutions décentralisées comme Filecoin, Earsure ou ENS.


Avec cette troisième génération d’internet, c’est toute l’architecture du web qui changera. L’utilisateur pourra désormais avoir accès à des milliers de centres de données à travers le monde et pourra finalement choisir où les conserver et de quelle manière. Les blockchains et les crypto-monnaies seront le nouveau modèle sur lequel se baseront les services et les plateformes en ligne. En clair, “les infrastructures seront décentralisées et chaque personne qui possédera un jeton associé à cette infrastructure aura un certain contrôle sur elle”, nous explique le journal en ligne “The Atlantic” (traduit par “ladn.eu”). Les données des utilisateurs ne seront plus la seule monnaie d’échange ; avec le Web3, il sera possible d’investir grâce aux crypto-monnaies afin de recevoir potentiellement un ROI (retour sur investissement). 


Tous ces changements devraient permettre aux internautes d’acquérir plus de pouvoir sur les informations qu’ils partagent dans le but de créer un internet plus libre et égalitaire.


Les avantages et inconvénients du Web3


Le Web3 est doté d’un fort potentiel en termes de fonctionnalités qui pourraient nous aider dans la vie de tous les jours. Voici quelques exemples : l’efficacité des résultats de recherche et un meilleur accès à l’information recherchée, les intermédiaires tels que Google ou Apple n’auront plus de contrôle sur nos données, ou encore, le fait qu’il sera extrêmement compliqué de créer de fausses identités en ligne.


Toutefois, le Web3 possède également des contraintes. En effet, afin d’avoir accès au Web3, tous les utilisateurs devront s’équiper d’appareils supportant cette nouvelle technologie. Il sera également compliqué pour de nombreuses personnes de comprendre son utilisation dès le début. Se pose aussi le problème de la gestion du temps passé derrière les écrans, le Web3 pourra pousser les utilisateurs à être « supra-connectés ».


La sécurité, sujet important du Web 3.0 


Le Web3 est déjà considéré comme très prometteur dans le secteur de la crypto-monnaie.

La prévention est au cœur de l’éthique générale du Web 3.0. En effet, la sécurité, la confidentialité et le contrôle accru de l’identité font partie des objectifs premiers de celui-ci. Une belle promesse sur le papier car nous aimerions tous pouvoir avoir le contrôle total de nos données (qui fuitent souvent sans que nous puissions le savoir). 


Ceux qui soutiennent le Web 3 soutiennent le fait que la plupart du temps ce sont les grandes entreprises telles que Amazon, Alphabet (société mère de Google) ou encore Meta (société mère de Facebook) qui contrôlent les plateformes en ligne. En effet, ces géants du net se sont emparés de données astronomiques. Le but du Web 3.0 ? « Rendre à César ce qui lui appartient », ou du moins, connaître véritablement l’utilisation de ses données.


Pour conclure, le Web3 peut être décrit comme le passage d’un internet fermé, contrôlé, dominé par les grandes corporations et dont la valeur est possédée par ces dernières ; à un internet décentralisé contrôlé de façon démocratique et dont la valeur serait directement possédée par ses utilisateurs.



Et vous ? Qu’en pensez-vous ? Êtes-vous aussi sceptiques que notre cher Elon ?

Emylie - Growth Marketing & Communication | Appsolute
Emylie
25 février 2022

Articles liés